PollsCatcher - Les Français et leur pouvoir d'achat - PollsPosition

Les Français, le pouvoir d'achat, et le PSG

Les sondages qui vous ont échappé cette semaine

Par Alexandre Andorra

Le 02/11/2018

Bienvenue dans PollsCatcher, notre synthèse des sondages qui vous ont échappé cette semaine

Les Français et leur pouvoir d'achat

  • Une fois n'est pas coûtume, cette semaine, nous mettons deux sondages à l'honneur. Ifop (1024 personnes, 25 au 26 octobre) et Elabe (1000 personnes, 30 au 31 octobre) ont tous deux interrogé les Français sur l'évolution de leur pouvoir d'achat.
  • Les deux instituts rapportent que 3 Français sur 4 trouvent que leur pouvoir d'achat a baissé depuis la présidentielle 2017. Ce constat est partagé par l'ensemble des sensibilités partisanes, y compris LREM, où 1 sur 2 estime que son pouvoir d'achat est moins élevé (env. 4 sur 5 pour les autres partis). Enfin, 9 retraités sur 10 ont ce sentiment selon l'Ifop.
  • 7 Français sur 10 ont le sentiment que la pression fiscale est plus élevée ces derniers mois. En particulier, 9 Français sur 10 sont opposés à la hausse des taxes sur les carburants. Rappelons que le gouvernement dit vouloir augmenter ces taxes pour lutter contre les pollutions, et que, dans le même temps, 4 Français sur 5 souhaitent que "l’écologie et la protection de l’environnement constituent une priorité dans l’action du gouvernement". #InjonctionsContradictoires
  • Seul 1 Français sur 5 considère que le pouvoir d'achat des Français aura augmenté d'ici 2022, et seul 1 sur 6 pense que la politique d'E.Macron améliorera leur propre pouvoir d'achat. Rappelons que 29,5% des Français approuvent le travail du Président. Ce qui veut dire qu'environ 10% n'ont pas confiance en sa politique économique, mais approuvent quand même sa présidence.

Autres sondages

  • 3 Français sur 5 se disent favorables à l'extension du droit de vote aux municipales et européennes aux étrangers non-membres de l’Union Européenne vivant en France (les étrangers des pays de l’UE résidant en France ont déjà ce droit). C'est une hausse de 2 points en un an, et c'est à 1 point du record en 25 ans de mesure par Harris Interactive (1010 personnes, 26 septembre au 3 octobre).
  • Les Français qui feront des achats de Noël pensent dépenser 342€ en moyenne à cette occasion. La majorité d'entre eux sont très organisés, puisque 5 sur 9 achèteront la majeure partie de leurs cadeaux avant fin novembre ! 5% comptent tout de même le faire après Noël. Il va falloir leur réexpliquer le principe (OpinionWay, 1012 personnes, 10 au 11 personnes).
  • Suite à la vidéo d'un lycéen braquant sa professeure, 3 Français sur 4 pensent que les profs ne sont pas assez soutenus, mais la même proportion estiment qu'ils ne sont pas assez fermes (Odoxa, 993 personnes, 24 au 25 octobre).
  • Si un référendum était organisé sur l'appartenance de la France à l'Union Européenne, 2 Français sur 3 déclarent qu'ils voteraient pour rester dans l'Union, et 1 sur 6 pour la quitter, tandis que 1 sur 5 sont indécis (Kantar, 1027 personnes, 11 au 21 septembre). Kantar a mené cette étude dans l'ensemble de l'UE. Les résultats sont très intéressants et disponibles sur le site du Parlement Européen. On ne peut que vous encourager à les consulter.
  • 3 Français sur 4 suivent l’actualité d’un ou plusieurs sports, et l'évènement qu'ils attendent le plus chaque année est... le Tour de France (43% des citations), suivi de près par Roland Garros (41%) (BVA, 1200 personnes, 15 au 18 octobre).
  • Avec la possibilité pour les commerçants d'accorder des rabais tout au long de l'année, 5 Français sur 9 trouvent que les soldes d'été et d'hiver ne servent plus à rien. #YaPlusdeSaisons (Odoxa, 1013 personnes, 10 au 11 octobre).
  • 4 chefs d'entreprises sur 5 se disent confiant pour l'évolution de leur entreprise dans les 12 prochains mois - une hausse de 8 points en un mois. Mais seuls 3 sur 100 comptent augmenter leur nombre de salariés sur cette période - moins 1 point par rapport à septembre (OpinionWay, 616 dirigeants d'entreprise, 17 au 24 octobre).
  • Pour lutter contre les discriminations, 5 Français sur 6 sont favorables au renforcement des sanctions contre les employeurs, 5 sur 6 soutiennent la garantie d'un salaire et d'une retraite égaux à toutes les personnes ayant le même métier, quelle que soit la nationalité, et 3 sur 4 sont favorables au CV anonyme (Harris, 1048 personnes, 23 au 24 octobre).
  • Selon leurs parents, 4 lycéennes sur 10 sont exposées au sexisme à l’école, contre 3 collégiennes sur 10 et 1 fille sur 6 à l’école primaire et la maternelle (BVA, 600 parents d'élèves, 30 août au 2 septembre).
  • Pour la première fois, une majorité des amateurs de foot (5 sur 9) préfère le PSG à l'OM. Les raisons ? Le club parisien est "plus spectaculaire" et "donne une meilleure image du foot français à l'étranger" (Odoxa, 993 personnes, 24 au 25 octobre).

La popularité de Macron

Emmanuel Macron perd encore 2 points dans notre agrégateur, à -38 points de popularité nette (29,5% approuvent, 67,9% désapprouvent). Il passe sous les 30% d'approbation pour la première fois depuis le début de son mandat et se rapproche de la trajectoire de son prédécesseur. Son approbation nette était à -34,4 points il y a deux semaines (31,3% vs. 65,7%), et à -33,6 il y a un mois (31,5% vs. 65,1%).

Alexandre Andorra est co-fondateur de PollsPosition.