PollsCatcher - Les gilets jaunes : populaires car imprécis ? - PollsPosition

Les gilets jaunes : populaires car imprécis ?

Les sondages qui vous ont échappé cette semaine

Par Alexandre Andorra

Le 23/11/2018

Bienvenue dans PollsCatcher, notre synthèse des sondages qui vous ont échappé cette semaine

Les Français et les gilets jaunes

  • Plusieurs sondages se penchent sur le soutien aux gilets jaunes parmi les Français. 7 Français sur 10 approuvent cette mobilisation - une baisse de 3 points en une semaine (Elabe, 1002 personnes, 20 au 21 novembre). C'est une proportion plus élevée que lors des dernières grèves des cheminots (4 sur 10), mais en-dessous de l'approbation apportée aux retraités (8 sur 10) et aux personnels des EHPAD (6 sur 7).
  • L'approbation est majoritaire dans toutes les catégories : 2/3 des cadres et classes moyennes, et 3/4 des classes populaires.
  • Les écarts d'approbation s'observent par exemple entre ruraux et citadins, ou entre tendus financièrement et aisés - dans les 2 cas, 8 sur 10 vs. 6 sur 10 approuvent.
  • 8 Français sur 10 considèrent que le financement de la transition écologique n'est pas l'objectif principal de la hausse des taxes sur les carburants. Dans le même temps, le mouvement des gilets jaunes est vu comme dépassant le motif de la hausse des carburants : 6 sur 7 y voient une protestation contre l'excès d'impôts et de taxes, 5 sur 6 contre le personnel politique, 8 sur 10 contre la politique d'E. Macron, etc (Ifop, 963 personnes, 16 au 17 novembre).
  • 2 Français sur 3 pensent que le gouvernement doit donner la priorité au pouvoir d'achat plutôt qu'à la transition énergétique. Rappel : 8 Français sur 10 souhaitent que "l’écologie et la protection de l’environnement constituent une priorité dans l’action du gouvernement". Ce qui implique qu'il y a potentiellement 4 Français sur 10 qui préfèrent à la fois le pouvoir d'achat et la transition énergétique, selon comme on leur pose la question. Des préférences contradictoires qui témoignent du fait que les Français eux-mêmes semblent ambivalents sur ces sujets. #Tusaiscestpassifacile
  • Il est revanche clair que la politique du gouvernement est vue comme néfaste au pouvoir d'achat, puisque ce constat est partagé par 3 Français sur 4 (et par 5 électeurs d'E. Macron sur 9).
  • Conclusion : les gilets jaunes sont un mouvement populaire, mais imprécis sur ses revendications. C'est peut-être même cette imprécision qui le rend populaire : tel un test de Rorschach, chacun y voit ce qu'il veut y voir.

Autres sondages

  • 12 Français sur 13 (92%) souhaitent que le 11 novembre reste férié. En revanche, respectivement 1 jeune sur 4 et 1 jeune sur 5 associent Waterloo et Marignan à la première guerre mondiale. #Oups (BVA, 1094 personnes, 6 au 7 novembre).
  • 1 Français sur 3 a envie de créer son entreprise - une hausse de 5 points en 3 ans (Ifop, 1003 personnes, 30 au 31 octobre).
  • Pour 36% des Français, l'emploi est le domaine qui pourrait le plus bénéficier de l'apport du numérique, suivi par la formation professionnelle (34%), l'éducation (32%) et la santé (32%) (Elabe, 1001 personnes, 2 et 3 octobre).
  • 2 Français sur 3 jugent positif le bilan de leur maire sortant (Ifop, 1006 personnes, 13 au 14 novembre).
  • A la suite du Brexit, 5 Français vivant au Royaume-Uni sur 8 (62%) souhaitent y rester. Seuls 1 sur 8 (13%) veulent changer de pays, dont 3 sur 4 veulent revenir en France (OpinionWay, 2386 personnes, 3 au 29 octobre).
  • 2 Français sur 3 s’attendent à une explosion sociale dans les prochains mois. Sans surprise, le pronostic est d'autant plus prégnant que l'opposition est radicale : 8 sympathisants LFI et RN sur 10, 3 LR sur 4, 2 PS sur 3 et 3 LREM sur 10 (Ifop, 1004 personnes, 9 au 12 novembre).
  • L'impact environnemental d'un produit alimentaire n'intéresse qu'1 Français sur 5, soit l'une des informations les moins utiles à leur acte d'achat (OpinionWay, 1044 personnes, 26 au 27 septembre).
  • 7 femmes sur 10 ont déjà été victimes d’au moins une forme de harcèlement sur une plateforme de rencontres (avances répétées, propos obscènes, photos d'organes sexuels) (Ifop, 1031 personnes, 17 au 19 octobre).
  • Malgré des mauvais résultats, 8 Français sur 10 disent avoir une bonne image de l'équipe de France de rugby à XV. Cette image monte même à 9 sur 10 chez les personnes "très intéressées" par le rugby (Harris, 1024 personnes, 6 au 7 novembre).
  • 3 Français sur 4 pronostiquent une victoire de l'équipe de France de tennis face à la Croatie lors de la finale de la coupe Davis ce weekend (Odoxa, 1005 personnes, 15 au 16 novembre).

La popularité de Macron

Emmanuel Macron atteint les -40 points de popularité nette dans notre agrégateur (29% approuvent, 69% désapprouvent). Il continue de creuser le plancher de son mandat. Son approbation nette était à -38 points il y a deux semaines (29,5% vs. 68%), et à -36 il y a un mois (30% vs. 67%).

Alexandre Andorra est co-fondateur de PollsPosition.