PollsCatcher - Qu'attendent les Français de la présidence Macron ? - PollsPosition

Qu'attendent les Français de la présidence Macron ?

Les sondages qui vous ont échappé cette semaine

Par Alexandre Andorra

Le 28/09/2018

Bienvenue dans PollsCatcher, notre synthèse des sondages qui vous ont échappé cette semaine

Le bilan et les attentes envers Emmanuel Macron

Après une forte baisse de popularité d'E. Macron en fin d'été, Kantar a fait le point (1013 personnes, 11 au 13 septembre) sur les attentes des Français pour une deuxième année de mandat qui s'annonce chargée, entre les réformes de l’assurance chômage et des retraites, le plan pauvreté et la mise en place du prélèvement à la source.

  • 8 Français sur 10 trouvent qu'Emmanuel Macron a fait bouger les choses depuis son arrivée au pouvoir, mais ils sont partagés sur la suite : 3 sur 10 pensent qu'il faut conserver le rythme actuel, tandis que 2 sur 10 souhaitent accélérer le rythme des réformes.
  • 3 sur 5 considèrent en tout cas qu'il n'a pas réussi à renouveler la vie politique française, et 7 sur 10 pensent qu’il n’agit pas pour tous les Français. 4 sur 10 aimeraient donc le voir plus à l'écoute des Français, et plus prompt à reconnaître ses erreurs.
  • Le jugement sur le bilan du président se dégrade fortement, puisque 6 Français sur 10 le juge négativement - une hausse de 23 points par rapport à janvier dernier. A noter : seuls 14% pensent qu’il est encore trop tôt pour juger; pour rappel, nous ne sommes qu'à 20% du mandat d'E. Macron.
  • Ce sentiment négatif est majoritaire dans toutes les sensibilités politiques, sauf chez les électeurs du président. Ces derniers sont toutefois 3 sur 10 à juger son bilan négatif, une hausse de 19 points en 9 mois.
  • 1 Français sur 2 jugent que le gouvernement mène une politique "plutôt à droite", contre 1 sur 5 "plutôt au centre" et moins de 1 sur 10 "plutôt à gauche".
  • Pouvoir d'achat (55%), chômage (40%) et impôts (39%) sont les trois premiers sujets sur lesquels les Français attendent le gouvernement. 3 sur 4 estiment prioritaire ou important de "prendre des mesures contre le changement climatique", mais seuls 3 sur 10 attendent des actions du gouvernement sur ce sujet.

Autres sondages

  • Les Français sont à 50-50 sur l'extension de la PMA, une moitié considérant qu'un enfant né d'une PMA serait victime d'une inégalité par rapport à un enfant né d'un père et une mère. Plus vous êtes agé, plus vous rejetez l'extension de la PMA aux femmes célibataires et couples lesbiens : 6 65+ sur 10 pensent qu'un enfant sans père est victime d'une inégalité; une opinion partagée par seulement 3 25-34 ans sur 10 (Ifop, 1012 personnes, 18 au 19 septembre).
  • 3 Français sur 4 ne croient pas aux baisses d'impôts annoncées par le gouvernement pour les ménages - un sentiment partagé par tous les âges et catégories sociales (Elabe, 1000 personnes, 25 au 26 septembre)
  • A un an et demi des élections municipales, les rapports de force sont très serrés à Paris entre LREM (23%, B. Griveaux), la majorité actuelle (23%, A. Hidalgo) et LR (21%, F. Berthout). La France Insoumise (7%) et le Rassemblement National (6%) sont en revanche très éloignés (Ifop, 944 personnes, 12 au 14 septembre).
  • Qui dit Paris dit... Marseille, où le climat politique est très différent : LR (~30% selon le candidat) devance largement LFI (19%, Mélenchon), LREM (~16%, Castaner) et le RN (~15,5%, Ravier) (Elabe, 1001 personnes, 6 au 12 septembre)
  • 3 Français actifs sur 10 pensent qu'ils courent un « grand » risque d'être au chômage dans les mois à venir - une hausse de 4 points par rapport à septembre 2012 (Ifop, 1012 personnes, 18 au 19 septembre)
  • 7 Français sur 10 s’attendent à ce que la mise en place du prélèvement à la source se passe bien dans leur foyer fiscal (Harris, 1022 personnes,11 au 13 septembre)
  • 3 Millenials sur 4 (18-35 ans) déclarent faire des courses alimentaires au moins une fois par semaine. Prêt de 9 sur 10 prennent le temps de cuisiner un repas quand ils reçoivent des amis ou de la famille (BVA, 1104 personnes, 18 au 19 juillet)
  • Une enquête internationale d'Ipsos (17203 personnes, 26 juin au 9 juillet) montre que la confiance dans le système judiciaire est abyssale en Amérique latine : 8 Péruviens et Argentins sur 10 n'ont pas confiance en leur justice; c'est 7 sur 10 pour les Mexicains. L'Espagne est le pays européen le moins confiant, avec 7 sur 10. Les Indiens, Malaisiens et Japonais sont ceux qui ont le plus confiance dans leur système judiciaire (entre 3 et 4 sur 10 n'ont pas confiance)
  • Le PSG est favori pour remporter la Ligue des Champions cette année, selon 1/4 des Français et 3 amateurs de foot sur 10 (Odoxa, 998 personnes,12 au 13 septembre). Pour comparaison, le modèle de FiveThirtyEight ne donne que 4% de chances au PSG. Rendez-vous en fin de saison...
  • Selon l'indice BrandIndex de YouGov, la nouvelle pub Chaussée aux Moines a connu un franc succès cet été : "il semblerait que les moines chantant sur Oh When the Saints attirent la lumière sur la marque". On vous laisse juge.

La popularité de Macron

La popularité nette d'Emmanuel Macron continue de baisser, à -32 points (32,2% approuvent, 64,4% désapprouvent) dans notre agrégateur. Il bat ainsi son record d'impopularité depuis le début de son mandat. Son approbation nette était à -31 points il y a 2 semaines (32,6% vs. 63,7%), et à -24 il y a un mois (35,8% contre 60%).

Alexandre Andorra est co-fondateur de PollsPosition.